Une expérience du yoga avec les ados

Auteur: 
CREPEAU Yveline

Au fil des années, les enfants qui suivaient mes cours, commencés en 2008, sont devenus des adolescents... J’ai donc ouvert un cours spécifique pour répondre de façon plus appropriée à leur évolution. Un vinyāsa krama s’est naturellement opéré.
 
Le yoga pour ados reprend les bases du yoga enfants, mais avec un renforcement constant sur la respiration, permettant de se distancier des problèmes et faire « taire » les pensées désordonnées dues aux changements tant physiques que psychologiques, hormonaux et émotionnels.

Un temps de parole libre au début de chaque cours leur permet de mettre des mots sur leur état, d’échanger, d’être écoutés et à l’écoute des autres. Avec un rapport de confiance instauré depuis longtemps entre nous, confidences et interrogations sont aisées. C’est aussi l’occasion d’aborder les yama-niyama pour développer l’estime de soi, la bienveillance, l’honnêteté, l’autodiscipline, le respect.

Les  dix à quinze postures exécutées sur un rythme soutenu, certaines en statique, augmentent la persévérance, la stabilité et la force musculaire, notamment avec les postures d’ouverture, d’équilibre et les torsions. Les ados attendent aussi d’être surpris par de nouveaux enchaînements qui, parfois émanent de leurs propres propositions. Les variantes sont toujours bien appréciées, ainsi que les postures en binôme. Une des jeunes a décidé d’elle-même de pratiquer des postures de yoga lors d’un examen scolaire où la discipline sportive était au libre choix de l’élève. Elle était ravie de m’annoncer sa bonne note.

Capter leur attention est un objectif permanent à garder pendant la séance car les ados d’aujourd’hui sont  « décentrés » de par leurs habitudes à « zapper » d’un sujet à l’autre, d’une technologie à une autre, d’un centre d’intérêt à un autre, mais également à la recherche de leur propre identité. Les ados sont aussi stressés, avec des problèmes de sommeil, des angoisses qui s’ajoutent au mal-être ressenti par leur changement physique constant et leurs doutes sur l’avenir.

Chaque séance se termine par une relaxation guidée bien appréciée, avec une histoire inspirante et apaisante, suivie d’une assise méditative de quelques minutes en cercle pour se relier à soi, mais aussi aux autres.

Yveline Crépeau, professeur de yoga IFY