Saveur et goût en Ayurveda

Auteur: 
IFY idf

Ainsi pour qu’un repas soit équilibré et salutaire, il faudrait qu’il y ait toujours les cinq saveurs (doux, acide, salé, piquant, amer, astringent). À défaut    d’une saveur manquante, l’utilisation des épices vient,    heureusement combler les carences. Ces     assaisonnements sont classés en trois catégories :

  • les épices de base (curcuma, cumin, carvi…)
  • les épices nobles (cannelle, cardamome, safran…)
  • les épices vertes (feuilles de curry, coriandre, menthe…).
cuisine ayurvedique

Michel nous montre ses trésors culinaires “les boites à     épices” rondes, belles et pratiques,  remplies de coupelles  avec couvercles, desquelles s’échappent des notes   épicées agréables donnant envie d’élaborer de savoureuses recettes…
Les différentes saveurs vont agir successivement aux divers étages du corps humain. Les saveurs “douce et acide” vont être assimilées dans la zone “kapha”, c’est-à-dire le haut du tronc et l’estomac, les saveurs “salée et piquante” au niveau moyen “pitta”, dans la zone du foie-pancréas-vésicule biliaire et les goûts "amer et astringent" vont intervenir au niveau inférieur du tronc, dans la zone de l’intestin grêle et du colon.
Atelier fort

Poupelin Emilienne