Abonnez-vous a notre fil d actualité RSS

Chaud devant ! voilà PITTA

Auteur: 
BOURGEA Chantal

Par Chantal Bourgea, professeure IFY

Si vous êtes soulagé/e quand arrive la fin de l’été, si votre digestion est si bonne que vous « digéreriez des pierres », si vous aimez organiser et peut-être diriger, mais que vous n’aimez pas perdre du temps (ni perdre tout court peut-être)… il y a des chances que Pitta soit assez élevé dans votre constitution*.


Pitta a le feu en élément principal, secondairement l’eau, il a facilement chaud, et souvent trop chaud, il doit faire très attention aux coups de soleil car, des trois constitutions, c’est celui qui bronze le moins bien. S’exposer à la chaleur et au soleil, revient à remettre du feu sur le feu. Comme toujours en ayurveda, trop c’est trop, tout repose sur le juste apport des cinq éléments en fonction de sa constitution et du dosha dominant actuellement, de la saison...
Souvent Pitta  présente une carnation claire : roux, bond, châtain doré, la couleur des yeux est un peu « électrique » : bleu, vert, noisette, il présente une ossature moyenne – ni frêle ni large –,  il est assez musclé, le visage plutôt triangulaire, le nez un peu pointu, sa démarche et ses gestes décidés, la voix et la diction facilement tranchantes.
Ce qui le caractérise, c’est l’énergie qui émane de sa personne et la place qu’il prend aisément dans un groupe : celui du leader.  Généralement, c’est un bon leader : il a la « tête claire », sait où il faut aller et comment, il est rapide, efficace, organisé. Il aide Vata à être concret, il est stimulant pour Kapha.
Bien sur, s’il « s‘aggrave », si le feu monte trop (il a pris un repas épicé avec un peu d’alcool, il fait très chaud, les échanges entre les personnes ont été musclés…), il peut alors devenir directif, voire incisif, et son humour devient ironie, au risque de blesser. L’irritation l’impatience, et toute la gamme de l’émotion « colère » se déploie rapidement. Mieux vaut qu’il aille se rafraîchir, faire quelques respirations shitali ou une balade tranquille le soir (au clair de lune dit-on), se baigner…

Les légumes verts lui feront du bien !

Le feu lui procure une excellente digestion, il ne faudrait pas qu’il abuse tout de même de la nourriture tout court et spécialement des nourritures et boissons échauffantes, acides, épicées. Des légumes verts lui feront du bien car ils sont souvent un peu amer, saveur rafraichissante. Il doit éviter le piquant et l’acide (yaourt, produits fermentés, vinaigre, alcool…). C’est très Pitta de ne pas supporter que le repas soit un tant soit peu en retard. Ce feu digestif (agni) qui est un atout lui donne un impératif : il a besoin de manger et si ce n’est pas possible, ça se voit !
Il aime assez les couleurs vives : jaune, orange, rouge. S’il souhaite un apaisement, ce sont les couleurs froides qui sont recommandées : vert, bleu.
Pitta aime la compétition, sur son tapis de yoga, il lui arrive d’ouvrir un œil pour voir ce que fait son voisin et il peut aussi être en compétition avec lui même. Il aime  savoir pour être efficace : pourquoi fait-on cette posture ? Combien faut-il de cours pour… ?
Il lui est difficile d’accéder au lâcher prise puisque cela revient pour Pitta à ne pas avoir d’objectif ! Le yoga peut lui apprendre la gratuité, une certaine légèreté, et apprendre, peut être même, à savourer le temps.
Energique, actif, avec un esprit clair, Pitta a beaucoup de ressources, il lui faut « seulement » ralentir parfois ; il a également toutes les chances de profiter de sa belle énergie s’il n’abuse pas de son pouvoir de digestion même s’il est excellent !

* Nous avons tous les trois dosha car chacun gère des fonctions vitales. Ce qui est individuel, c’est la proportion et la combinaison unique des caractéristiques. Un œil et même plutôt deux yeux extérieurs sont bienvenus pour nous aider à identifier notre dosha dominant.